AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Dim 13 Aoû - 16:59

avatar

Laslo Levingston
enfant
─────────────♡─────────────
enfant
messages : 27
points : 39


Laslo avait dû quitter ses camarades de classe au beau milieu de l’année scolaire car son père avait jugé bon de le changer d’école. Et du haut de ses douze ans, le petit garçon savait pertinemment bien que cela n’aurait servi à rien d’insister pour pouvoir rester dans l’ancienne. C’était là qu’il avait tout ses copains et ses repères et l’idée de ne plus les revoir le rendait plutôt triste. Heureusement pour lui, la plupart de ses camarades vivaient non loin de chez lui et du coup, il pourrait toujours les revoir. Et d’un coté, cela le consolait un peu. Ce matin, il avait fait son arrivée dans sa toute nouvelle école et dans l’ensemble, il pensait que cela s’était plutôt bien passé : il avait du se présenter rapidement aux autres élèves de sa classe et puis les cours de la matinée avaient commencés jusqu’à être interrompus par la sonnerie indiquant l’heure de la récréation. Ca y est, le moment était venu pour lui de tenter de faire un peu plus ample connaissance avec les autres élèves. C’était le moment qu’il avait attendu toute la matinée. Bon, bien sûr, il connaissait déjà un petit peu plus sa voisine de classe avec qui il avait un peu discuté discrètement pendant que leur institutrice avait le dos tourné. Il avait d’ailleurs appris qu’elle s’appelait Emma, et vu sa trousse, elle semblait être très fan d’un groupe de garçons à la mode qui passait sans cesse à la radio. Cela l’avait fait sourire d’ailleurs, non pas qu’il se moquait, au contraire, cela l’amusait juste beaucoup intérieurement. A présent, il pouvait aller librement tenter de se faire de nouveaux amis. Et heureusement pour lui, il était loin d’être timide. En revanche, comme il arrivait en cours d’année scolaires, ses camarades étaient généralement réunis en groupes d’amis et puisqu’il s’était présenté à eux juste avant en arrivant en classe, les autres avaient une longueur sur lui car ils savaient déjà tous qui il était. Ne sachant pas trop vers quel groupe de garçons aller en premier, Laslo avait observé tout autour de lui pour se décider, et c’est là qu’il avait aperçu un garçon de sa classe, qui contrairement aux autres, s’était isolé. Pourquoi ? Il n’en savait rien, mais puisque les autres étaient déjà avec leurs amis, il lui paru évident d’aller vers lui en premier. Laslo n’a jamais aimé voir quelqu’un laissé de coté. Il se disait que s’il était à la place du garçon, il aimerait certainement que quelqu’un vienne lui tenir compagnie, et dès lors, c’est sans hésiter qu’il s’était dirigé vers lui avec un petit air enjoué. « Salut. Pourquoi tu restes tout seul ? La récréation, c’est fait pour s’amuser… » Peut-être que son nouveau camarade n’avait tout simplement pas d’amis, c’était possible, mais il espérait que cela ne soit pas le cas. Bien qu’il ne le connaissait pas encore, Laslo ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter. Avec tous les enfants présents autour d’eux, c’était quasiment impossible de ne pas avoir d’amis. A moins qu’il se soit disputé avec eux, c’était possible aussi. Mais dans tout les cas, Laslo ne voulait pas le laisser comme cela et il était bien décidé à en apprendre un peu plus sur son nouveau camarade. D'ailleurs, il n'avait pas manqué de l'interroger à nouveau, curieux. « Comment tu t'appelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Lun 21 Aoû - 4:40

avatar

Tommy Davis-Porter
famille
─────────────♡─────────────
famille
messages : 79
âge : 14
points : 101


Tommy avait hâte d'aller à l'école aujourd'hui. Leur enseignante avait dit qu'ils allaient avoir un nouvel élève dans la classe. Tommy en avait marre d'être seul à la récréation et de se faire insulter par certains élèves, car il était homosexuel. Il avait quelques amis, mais ils ne restaient pas toujours avec lui depuis que son premier copain était parti dans une autre ville. Est-ce que nous pouvons appeler cela des amis? Depuis ce temps là, Tommy s'était enfermé sur lui-même. Tommy s'habilla comme à l'habitude avec un chandail rouge ainsi qu'une veste grise avec des jeans. Il descendit les marches pour allez prendre son petit-déjeuner avec sa famille. Le tout se déroula comme d'habitude. Tommy prit son sac-à-dos et son lunch et il décida de se rendre à vélo à l'école aujourd'hui. Il sortit et il prit son vélo et il mit son casque. Il prit son chemin qu'il prenait toujours. Il arriva à l'école à la même heure que d'habitude. Il entra dans l'école et il se dirigea vers sa case. Par la suite, il se dirigea ers sa classe. Il entra et il s'installa à la même place. Il écouta avec attention tout ce qui concernait le nouveau de la classe. Il savait maintenant qu'il s'appelait Laslo. Par la suite, il écoutait le cours tout en regardant Laslo par moment. Ce dernier l'intriguait et il voulait le connaître plus. Ce qu'il voulait, c'était se présenter lui-même avant que quelqu'un le présente de façon dégradante. Il espérait seulement qu'il ne se fasse pas trop dire de conneries. C'est alors que le cours finissait et que la sonnerie retentis. Il prit ses choses et se dirigeait vers l'extérieur. Lorsqu'il fut dehors, il s'installa le long du mur et il se plongea dans ses pensées. C'est alors qu'il se fit chasse de ses pensées par Laslo. Tommy le regarda avec un sourire. Il était content que ce dernier vienne vers lui. C'est alors qu'il lui demanda ce qu'il faisait tout seul à la récréation. Tommy allait répondre à sa question que ce dernier lui demandait comment il s'appelait. Il le regardait avec un sourire et il lui répondit avec un sourire fendu jusqu'aux oreilles ce qui suit :

Salut, je m'appel Tommy. Je sais que la récréation est faite pour jouer, mais il n'y a plus grand monde qui me parle depuis que mon copain est parti. Il baissa les yeux et il laissa couler une larme. C'était un souvenir encore douloureux et il ne s'était pas fait à l'idée que son copain soit parti. Aussi, il me prenne pour responsable de son départ. Pour la plupart, ils ne connaissent pas la vérité. Certains me détestes, car j'aime les garçons. J'espères que tu n'arrêteras pas de me parler après avoir su cela. Tommy s'assit alors par terre, la tête entre ses genoux repliés vers lui tout en pleurant. Tommy était triste, car il n'a jamais pu passer à travers sa rupture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modern-family.forumactif.org/t3949-le-jeune-tommy-arrive-
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Lun 21 Aoû - 21:10

avatar

Laslo Levingston
enfant
─────────────♡─────────────
enfant
messages : 27
points : 39


Laslo n’avait généralement aucun problème pour se faire des amis et n’avait dès lors jamais vraiment été mis de coté. Certes, il y avait bien eu quelques enfants au cours de ses années d’école avec lesquels le courant n’était pas passé, car après tout, on ne peut pas plaire à tout le monde, et puis, il y avait eu ceux avec qui il n’avait tout simplement pas voulu être amis, mais dans l’ensemble, cela ne lui était jamais arrivé de se retrouver tout seul lors d’une récréation ou bien à la cantine scolaire. Les seuls élèves avec lesquelles il ne voulait pas se lier d’amitié, c’était tout simplement ceux qui aiment décider de tout, ceux qui veulent tout diriger, sans prendre en compte l’avis de leurs camarades. Il n’aimait pas non plus le mensonge. Cela lui était déjà arrivé que l’un ou l’autre de ses amis lui mente, et Laslo étant un enfant très rancunier sur ce sujet là, il n’était jamais arrivé à pardonner lorsqu’il apprenait la vérité. Mais à part cela, il arrivait à s’adapter un peu à tout le monde. Ah oui, chose importante aussi, il ne supportait pas l’idée que l’on se moque de quelqu’un. Et lorsque cela arrivait, il ne pouvait s’empêcher de prendre la défense de la victime, même si il ne la connaissait pas et que ceux qui s’en moquaient étaient ses amis. Lorsque Laslo a quelque chose à dire ou bien qui ne lui plaît pas, il le dit, haut et fort et n’a pas peur de tenir tête à ses camarades. Et ce n’était pas parce qu’il était nouveau dans cette école que cela allait changer. Bien au contraire. C’est tout naturellement qu’il avait eu envie d’aller plus vers Tommy que quelqu’un d’autre et il ne manqua pas de lui adresser un sourire lorsque celui-ci se présenta à lui. Un sourire qui s’éffaça quelque peu alors qu’il lui avoua que son copain était parti. Il se sentait vraiment triste pour lui pour le coup, et cela ne s’arrangea pas lorsqu’il le vit commencer à pleurer. Intérieurement, il s’en voulait d’être le responsable de ses larmes. Il n’avait pas voulu le rendre triste en allant lui parler, au contraire, il avait juste voulu qu’il se sente moins seul. Mais en même temps, il se disait que cela devait faire du bien à Tommy de se confier, et dès lors, il repris doucement la parole. « Je suis vraiment désolé pour ton copain. Mais en tout cas, si tu veux m’en parler, je suis là. » Il ne savait pas s’il trouverait les mots pour l’apaiser, mais au moins, il voulait que Tommy sache qu’il n’allait pas se comporter comme les autres envers lui. D’ailleurs, alors que son camarade se cachait le visage pour pleurer, il s’installa doucement à ses cotés et pencha doucement la tête dans sa direction. « T’inquiète pas, je ne ferais pas comme eux. Tu sais, si tu aimes les garçons, pour moi c’est pas un problème. Et c’est pas ça qui m’empêchera de te parler, t’inquiète pas. On a le droit d’aimer qui on veut, après tout, non ? Et si ça plait pas aux autres que je te parle, je m’en fiche. S’ils ont envie d’être bêtes à se comporter comme ça avec toi, c’est leur problème, mais moi, ça m’empêchera pas d’être ami avec toi. » Ca lui faisait mal au cœur de voir son nouvel ami aussi triste, mais bien qu’il n’avait jamais été amoureux pour sa part, il s’imaginait combien cela devait être dur pour Tommy de ne plus voir son amoureux et il espérait bien le consoler un peu en lui faisant comprendre qu’il n’était plus seul à présent. C’était bien la moindre de choses, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Mer 23 Aoû - 23:57

avatar

Tommy Davis-Porter
famille
─────────────♡─────────────
famille
messages : 79
âge : 14
points : 101


Tommy avait hâte de retourner à l'école pour rencontrer le nouveau de sa classe. En effet, il ne s'était pas trompé. Ce dernier est gentil et Tommy apprécie beaucoup ces gens-là. Ce qu'il espérait, c'est qu'il ne tombe pas sur un homophobe. Tommy n'aime pas la plupart de ses camarades pour cette raison, car la plupart se moque de lui. Ils ont commencé à le faire depuis que son petit copain fut partit, car il savait que Tommy était maintenant dans une position vulnérable, faible et sensible. Dans tout cela, le groupe d'ami de son ex petit-ami, ils commençaient à de moins en moins lui parler. Il se demandait pourquoi. Il est maintenant dans la cour d'école avec Laslo. Tommy est en train de pleurer la perte de son copain. Il l'appréciait beaucoup et c'est toujours une blessure douloureuse. Il avait perdu un confident, un ami et un amoureux. Il pleurait aussi, car tous ses amis lui manquent. Il se sent comme un nouvel élève, mais il n'en ai pas un. Tommy s'était confié naturellement à Laslo. Il ne savait pas pourquoi, mais il avait une confiance aveugle en Laslo. Tommy ne pourrait l'expliquer à quelqu'un. Tommy avait expliqué la raison qui faisait qu'il était seul. Laslo lui dit qu'il était là s'il voulait lui en parler. Tommy en fut soulager d'avoir pu trouver une nouvelle oreille attentive.

Merci Lalso. Tu es très gentil.

Tommy s'était assit par terre, genou replié vers lui et la face entre ses genoux et il pleurait. Tommy écouta ce que lui disait Laslo et cela lui remontait le moral. Il se mit à le regarder avec des yeux pétillants de larmes. Il ressentait de la joie, de la colère, de la tristesse et il ressentait de l'abandon. Il se mit à lui sourire. Il prit ses mains et il se les passa autour de ses yeux pour les essuyer. Il se dit qu'il venait de se faire un ami qui va l'accepter comme il est. C'était ce que Tommy voulait. Tommy écoutait avec attention tout ce que lui disait Laslo.

Merci beaucoup. Tu m'as fait beaucoup de bien, tu sais. On a le droit d'aimer qui on veut. Je suis content que tu veuille être mon ami. Je voulais te parler avant que les autres te parles de moi. D'ailleurs, tu viens d'où? Tu aimes quoi? Moi, je viens de New York et j'adore la lecture.

Tommy s'était calmé et il voulait pensé à autre chose.


Dernière édition par Tommy Davis-Porter le Sam 26 Aoû - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modern-family.forumactif.org/t3949-le-jeune-tommy-arrive-
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Ven 25 Aoû - 23:52

avatar

Laslo Levingston
enfant
─────────────♡─────────────
enfant
messages : 27
points : 39


Il y a toujours une part d’inquiétude lorsque l’on arrive en cours d’année dans une nouvelle école et que l’on sait que l’on va devoir s’adapter à de nouveaux camarades, de nouvelles institutrices. De ce coté là, Laslo avait été très vite rassuré, sa nouvelle institutrice était très gentille, quand à ses camarades de classe, c’était lors de la récréation qu’il pourrait se rendre compte de comment ils étaient vraiment. Est-ce qu’ils allaient l’accepter comme ami ? Le jeune garçon n’en savait rien, il savait juste qu’il allait faire en sorte que tout se passe bien, mais voilà, tout ne dépendait pas que de lui. En tout cas, vu le nombre d’enfants présents dans la cour de récréation, il ne perdait pas espoir de se faire au moins un nouvel ami. Et c’était ce qui était en train de se passer avec Tommy. Cela l’avait beaucoup touché de le voir aussi triste, Laslo ne pouvait pas rester insensible à cela. Il avait dès lors tenté de le faire se sentir un peu mieux et au fur et à mesure de leur conversation, c’était ce qui s’était produit, pour le plus grand plaisir de Laslo. Lorsque Tommy releva la tête pour lui offrir un sourire qui contrastait avec ses yeux remplis de larmes, il lui adressa un large sourire en retour, ravi de le voir soulagé et d’avoir trouvé les mots pour le rendre un peu moins malheureux. Au fond de lui, Laslo était content d’avoir été voir Tommy car il appréciait beaucoup de parler avec lui. Son nouvel ami lui avait accordé sa confiance en parlant de certaines choses avec lui et il pouvait être sûr que Laslo garderait tout pour lui et ne se servirait pas de ce qu’il avait appris pour l’enfoncer davantage. Au contraire. Laslo n’avait jamais eu un mauvais fond et ce n’était pas maintenant qu’il allait commencer. Il écoutait attentivement ce que lui disait Tommy et c’est en gardant son sourire qu’il reprit la parole. « De rien, je suis content que tu ailles mieux. Si tu avais envie de me parler, tu pouvais venir me voir tu sais ? D’ailleurs, pourquoi tu n’es pas venu ? Et puis tu sais, si les autres m’avaient parlé de toi, je crois que je serais quand même venu te voir. D’habitude, je me préoccupe pas de ce que disent les autres d’une personne. Je préfère plutôt aller lui parler pour me faire ma propre idée. Et honnêtement, je regrette pas d’être venu. » Car même s’il ne le connaissait pas encore vraiment bien, il le trouvait tout de même cool. Tommy semblait vouloir le connaître davantage de toute évidence, car il lui avait posé quelques questions. Des questions auxquelles Laslo ne manqua pas de répondre en ne faisant plus attention à ce qui se passait autour d’eux. Au contraire, toute son attention, il la portait sur Tommy et sur rien d’autre. « Je suis né à Los Angeles. Ma mère est décédée quand je suis né et ça a été dur pour mon père. Il savait pas trop comment il allait arriver à s’occuper de moi tout seul, il était triste et il disait qu’il n’y arriverait pas, alors, ma grand-mère m’a emmené avec elle à Miami, jusqu’à mes quatre ans. Et puis elle m’a ramené ici, chez mon père et depuis j’habite avec lui. J’étais seulement dans une autre école de Los Angeles avant de venir dans celle-ci. » Puisque Tommy avait été si honnête avec lui, Laslo avait trouvé juste de lui raconter son histoire plus en détail. Aux autres, lorsqu’il s’était présenté devant la classe, il n’avait pas précisé qu’il avait grandi à Miami une petite partie de son enfance. Il n’avait pas dit non plus qu’il n’avait pas de mère. Il s’était seulement contenté de dire qu’il était dans une autre école de Los Angeles avant. Laslo parlait rarement de lui en général, mais puisque Tommy lui avait fait part de certaines choses, il trouvait juste de faire pareil envers lui et de partager un secret avec lui en quelque sorte. De toute évidence, il avait au moins un point commun avec son nouvel ami : le goût de la lecture. Laslo lisait énormément car cela lui permettait de s’évader de son quotidien le temps d’un instant. Et bien évidemment, il ne manqua pas de l’interroger à propos de sa saga littéraire préférée, tout enthousiaste à l’idée d’en parler avec lui. « Est-ce que tu aimes Harry Potter ? Ce sont les livres que je préfère. Moi aussi j’adore lire, surtout ces livres là, j’arrête pas de les prendre à la bibliothèque quand j’y vais. Sinon, j’aime aussi les jeux vidéos. J’y jouais souvent avec mes amis de mon ancienne école lorsque j’allais chez eux. Ceux que je préfère ce sont ceux avec des courses de voitures. Sinon on faisait du foot ou du basket aussi, et ça aussi ça me plaisait bien. En fait, j'aime un peu tout du moment que je suis avec des amis. Mais dis-moi, c’est bien New-York ? J’y suis jamais allé. Ca fait longtemps que tu vis ici ? » Oui, Laslo pouvait se montrer très curieux par moment, mais il avait envie de connaître un peu plus Tommy. En espérant que cela ne dérange pas trop son nouvel ami qu'il le bombarde de questions de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Mar 5 Sep - 5:21

avatar

Tommy Davis-Porter
famille
─────────────♡─────────────
famille
messages : 79
âge : 14
points : 101


Tommy avait l'impression d'avoir une conversation avec un ami qu'il connaissait depuis longtemps. Il ne savait pas, mais Laslo lui inspirait confiance. Tommy se demandait pour quel raison il avait une confiance aveugle en Laslo. Tommy se mit à se remémorer la première rencontre qu'il a eu avec Charles. Il se souvient que cela fut une relation amicale qui a finalement débouché vers une relation amoureuse. Il ne voulait pas que cela se passe de la même manière avec Laslo. Sa relation avec Laslo n'est pas encore définit, mais il savait très bien qu'un complicité était entrain de s'installer avec lui. Il ne savait pas s'il était prêt à accepter de vivre une nouvelle aventure amoureuse. Tommy est tout déboussolé par la situation. Il ne savait pas quoi en penser. Au moment qu'il avait le plus besoin de son frère, c'était le moment que ce dernier avait choisit pour être le plus distant avec lui. Il ne comprenait pas ce qui se passait avec son frère. Tommy n'allait pas bien dans sa tête et il avait besoin d'un ami pour qui se confier. Il ne savait pas pourquoi il se sentait super bien avec Laslo. Tout en se sentant bien avec lui, cela ouvrait sa plaie de sa rupture amoureuse. Il ne savait pas comment réagir. Il aimait bien Laslo comme un ami même s'il venait tout juste de le rencontrer dans la cours d'école. Il venait tout juste de s'effondrer par terre. Il regardait maintenant Laslo dans les yeux et il sut tout de suite qu'une relation d'amitié s'était installer. Cela le soulagea, car il ne voulait pas perdre Laslo comme qu'il a perdu son ami, son confident, son petit-ami en Charles. Tommy venait de lui dévoiler un peut ce qu'il avait sur le coeur, mais il n'était pas prêt à tout lui dévoiler maintenant vu qu'il pourrait avoir plein d'oreilles indiscrètes dans la cour. Il venait de lui dévoiler qu'il était content d'être son ami. il lui avait dévoilé qu'il voulait lui parler avant que les autres le fassent, car il avait peur de ce que les autres pensaient de lui. Il ne leur faisait plus confiance avec tous ce qui c'était passé. Tommy avait besoin de penser à autre chose que de ces problèmes qui le tourmente. C'est pour cette raison qu'il avait changé de sujet avec Laslo.

Il regardait Laslo et il attendait ses réponses pour analyser le tout et voir ce qu'ils avaient tous les deux en commun. Voir s'ils allaient pouvoir passer du temps ensemble ou pas. Il se dit que cela serait sûrement le temps pour lui de se trouver de nouvelles passion pour arrêter de penser à tous ses tourments. Il avait le goût de vivre comme un adolescent normal de son âge et de ne pas vivre comme un adolescents coincés et asocial. Laslo lui dit qu'il était content de savoir qu'il allait mieux. Tommy essayait de le laisser parraître qu'il allait mieux malgré tout ce qui se passait. Il lui posa alors la question qu'il ne voulait pas entendre même s'il avait lancé la perche à ce dernier. Il voulait connaître la raison qu'il n'avait pas pu venir le voir avant pour lui parler. C'est alors que ce dernier lui dévoile qu'il serait venu lui parler même si les autres lui auraient dit des bêtises sur lui. Il le regardait maintenant avec un plus gros sourire. Tommy ne savait pas trop quoi lui répondre à part qu'il avait peur de ce qu'il aurait penser de lui et il pensait que quelqu'un lui avait déjà parlé de lui et qu'il avait prit peur. En gros, Tommy manque de confiance en lui pour le moment, car son estime personnel est au plus bas. Tommy baissa alors la tête honteux. Tommy releva la tête et il se mit à respirer deux coups avant de lui dire ceci.


J'avais peur de ce que tu penserais de moi. Je croyais que les autres t'avaient déjà parlé de moi. Je vois que je me suis fait des films dans ma tête. Je suis désolé. Je n'ai plus confiance en personne depuis un moment, mais je ne me sens plus comme cela depuis que je t'ai parlé maintenant.

Tommy le regardait et il se sentait soulagé d'avoir dit cela. Tommy se sentait super bien de ne plus avoir un poids sur ses épaules. Tommy écouta les confidences de Laslo sur sa vie et il se dit qu'ils avaient vécu presque la même peine dans leurs plus jeunes âge. Tommy fut triste pour son ami. Tommy le regardait avec attention tout au long qu'il lui dévoila son enfance. Cela lui fit penser à son horrible enfance qu'il avait vécu avec son frère. Tommy se dit qu'il avait eu plus de chance que son ami d'avoir un frère avec qui parler et de partager ce qu'il avait vécu.

Moi, je né à New-York et mon père est décédé lorsque j'avais trois ans et ma mère ne s'est plus occupé de moi. Le seul qui s'occupait de moi était mon grand frère. Un an plus tard, on fut confier à l'adoption et on a été provisoirement adopté et lorsque j'eu dix ans, on fut envoyé de nouveaux dans le système. Depuis ce temps-là, on a déménagé souvent et on s'est retrouvé à Los Angeles. J'ai pas vécu heureux dans mon dernier foyer et j'ai été accueilli dans un merveilleux foyer où j'ai été adopté officiellement par nos merveilleuses mères. Tommy se mit à pleurer. Cela fut un de mes plus beaux jours de ma vie.

Tommy avait passé sous silence les agressions qu'il avait subie de son dernier foyer, car il ne savait si Laslo allait bien réagir. Il ne voulait pas lui dire, car il avait honte de lui aussi. Il avait eu plein de gens qui voulait l'aider, mais il ne l'avait jamais accepté, car il croyait que cela allait arrêter. Il avait peur que ce dernier le retrouve et lui fasse la peau ou à son frère à cause de ce qui s'était passé. Tommy ne voulait pas lui dévoiler les horreurs que ce dernier avait fait. Il écouta Laslo et ce dernier lui demanda s'il avait aimé les livres d'Harry Potter. C'était ses livres favories et c'était même les seuls livres qu'il acceptait de lire. C'était des livres qui lui permettait de voyager dans son esprit et d'oublier ses ennuis de sa vie quotidienne.Tommy l'écouta. Il apprit qu'il aimait les jeux de courses. Tommy aime les jeux de courses, mais il ne joue pas souvent à ces derniers. Il lui dit qu'il faisait aussi du foot et du basket avec ses amis. Tommy se dit qu'il pourrait lui demander de l'aider au basket vu qu'il se débrouillait déjà pas si mal que cela en foot. Il lui demandait comment c'était New-York et si cela faisait longtemps qu'il vivait ici. Tommy pensa à tout cela avant de lui répondre.

J'adores les livres sur Harry Potter. Cela me permet d'oublier tous mes soucies. C'est les seuls livres que je lies en faits. J'adores les petits jeux sur téléphone ainsi que les jeux de courses. J'aimes le foot, mais je joues plus très souvent depuis un petit bout de de temps. Est-ce que tu pourrais m'apprendre à jouer au basket? Moi aussi j'aimes passer du temps avec mes amis. C'est une jolie ville New-York. C'est une ville animée jour et nuit. Il se passe toujours quelque chose. La ville ne dort jamais. J'ai surtout de bon souvenirs des théâtres et de Time Square. Maintenant, c'est comment Miami? As-tu des souvenirs de l'endroit? Cela fait environ deux-trois ans que je suis ici.

Tommy était de nouveaux tout souriant. Il était heureux de s'être fait un véritable ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modern-family.forumactif.org/t3949-le-jeune-tommy-arrive-
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Dim 10 Sep - 21:30

avatar

Laslo Levingston
enfant
─────────────♡─────────────
enfant
messages : 27
points : 39


Laslo avait pour habitude de garder tout pour lui. Même parler de lui-même était difficile pour lui. Il avait beau être très sociable, aller facilement vers les autres, dès qu’on lui posait des questions sur lui-même, il restait très évasif et s’arrangeait toujours pour changer de sujet. Cela le mettait mal à l’aise de se confier, et pourtant, il l’avait fait plutôt facilement avec Tommy. Bien sûr, le fait que ce dernier partage un secret avec lui n’y était pas pour rien dans l’histoire. Laslo s’était dit que ce serait bien qu’il lui parle un peu de lui-même et lui confie lui aussi quelque chose sur lui, comme pour le remercier de lui avoir accordé sa confiance et faire en quelque sorte un pacte avec lui en gardant son secret tout comme il espérait que Tommy garderait le sien. Son nouvel ami était la première personne à qui il avait parlé ouvertement de sa maman et du fait qu’il n’avait que son père pour s’occuper de lui et il espérait qu’il n’aurait pas à regretter de lui avoir fait confiance, mais d’après ce qu’il voyait, Tommy n’avait pas l’air d’avoir un mauvais fond. Et cela le rassurait. Il trouvait cela agréable de parler avec lui-même s’il n’était pas prêt à lui confier tout ses secrets pour autant. Mais même s’il ne le connaissait que depuis quelques minutes, il le considérait déjà comme un ami et aimait bien être en sa compagnie. Il pouvait parfaitement comprendre que Tommy avait hésité à aller le voir et Laslo ne lui en voulait pas du tout de ne pas l’avoir fait. Après tout, ce n’est pas facile de savoir en qui on peut faire confiance ou pas. Il avait certainement dû avoir peur d’être déçu à nouveau par l’un de ses camarades de classe mais de ce coté là, Tommy n’avait aucun souci à se faire : Laslo était tout sauf méchant avec ses camarades et n’était pas le genre à se moquer des autres ou à les ennuyer. Certes, il peut avoir un sale caractère par moment et il lui arrive que ses paroles dépassent sa pensée, mais il n’avait vraiment pas un mauvais fond. La preuve, il aurait pu partir ou se sentir mal à l’aise depuis qu’il avait appris que Tommy aimait les garçons. Il pouvait craindre aussi que ses camarades de classe se moquent de lui aussi étant donné qu’il restait près de Tommy et d’ailleurs, certains d’entre eux les observaient par moment, ce qui n’avait pas échappé à Laslo, mais il s’en fichait. Et s’ils osaient dire quelque chose, Laslo les remettrait bien vite à leur place. Laslo avait tendance à se comporter avec les autres comme il aimerait que l’on se comporte avec lui. En étant tout simplement gentil et agréable. Comme Tommy en fait. Et dès lors, il se voyait pas mal en vouloir à son nouvel ami qu’il s’empressa de rassurer en voyant sa mine honteuse. « C’est pas grave, je comprends. J’espère que les autres vont arrêter de pas être cool avec toi. J’imagine que tu manges tout seul à la cantine du coup. Je pourrais venir manger avec toi ? Je sais que je devrais aller vers les autres aussi, mais avec ce qu’ils font, j’en ai pas trop envie. » La seule pour qui Laslo avait un peu de sympathie, c’était sa voisine de classe qui était très gentille, mais elle était loin d’être toute seule et jouait avec ses camarades. Elle n’était donc pas mise de coté, contrairement à Tommy. Peut-être qu’un jour il irait la voir pour papoter un peu avec elle, mais pour le moment, ce n’était pas sa priorité. Pour le moment, il voulait surtout apprendre à connaître un peu mieux son nouvel ami qui n’avait pas eu un parcours facile. Cela le faisait se sentir un peu plus proche de lui, d’une certaine façon. Il l’avait écouté attentivement et s’était senti soulagé d’entendre une fin heureuse à son histoire. « Ca fait quoi d’avoir deux mamans ? » Il espérait que Tommy ne prendrait pas mal sa question. Il ne cherchait pas à critiquer le fait qu’il vive avec deux femmes et qu’il n’ai pas de père, bien au contraire, mais pour lui qui n’avait jamais connu sa mère, il se demandait ce que ça faisait d’avoir une maman à la maison. Tommy lui, avait la chance d’en avoir deux. Et forcément, cela intriguait beaucoup Laslo. La sienne lui manquait énormément et il y pensait très souvent. Il aurait bien aimé pouvoir la connaître et savait bien que si elle était encore de ce monde, il aurait une vie complètement différente. Peut-être qu’il aurait même une certaine complicité avec son papa. Ca aussi, ça lui manquait. Sa grand-mère aussi lui manquait. Du temps où il avait vécu chez elle, il avait toujours demandé à connaître son papa et maintenant qu’il se trouvait avec lui, il aurait tout donné pour qu’elle vienne le rechercher. Mais il n’avait aucun moyen de la contacter et elle n’appelait jamais à la maison. Si Laslo travaillait aussi bien à l’école et essayait d’être irréprochable, c’était avant tout pour contenter son père, mais quoiqu’il fasse, ce dernier avait toujours quelque chose à reprocher à son fils. Et Laslo ne comptait plus les fois où il l’entendait dire qu’il serait bien mieux sans lui car à ses yeux, si son fils n’était pas là, sa compagne serait encore avec lui. Et le petit garçon s’était mis dès lors rapidement en tête que c’était sa faute si son père le maltraitait et qu’il l’avait amplement mérité. C’est d’ailleurs pour cela qu’il ne se plaignait jamais de ce qu’il subissait à la maison. Heureusement, il y avait l’école où il pouvait se détendre, retrouver le sourire et oublier momentanément ses problèmes. C’est d’ailleurs pour oublier ses soucis qu’il aimait tant lire et avec l’univers d’Harry Potter, il pouvait se retrouver facilement loin de tout. Combien de fois n’avait-il pas rêvé se retrouver à la place d’Harry et qu’un géant vienne le chercher pour l’emmener loin de la maison dans une école où il étudierait la magie ? Quelle vie serait meilleure que celle là ? Il pensait souvent à ce qu’il ferait si jamais il était un sorcier : en tout premier, il ferait en sorte que son père ne soit plus triste et il ferait en sorte qu’ils vivent heureux tout les deux. Ces livres avaient été un vrai coup de cœur pour lui et il était ravi que Tommy les aime aussi. Il l’écoutait d’ailleurs avec un sourire avant de reprendre la parole avec une voix enjouée. « Si tu étais à Poudlard, tu voudrais être dans quelle maison ? Moi j’aime bien Serpentard même s’ils sont pas tous gentils là-bas. Sinon, pour le basket, oui, je veux bien t’apprendre, mais je joue pas vraiment dans une équipe, j’y jouais plutôt avec des amis pour m’amuser, je suis pas très fort mais je me débrouille. Le Basket, c’est pas difficile tu sais, plus on y joue, et mieux on y arrive. Tu as un panier de basket chez toi ? Ca a l’air vraiment génial New-York. J’aimerais bien voir la statue de la Liberté en vrai. Quand je serais plus grand, j’irais là bas pour voyager. J’aimerais bien voir pleins de choses un peu partout dans le monde. Miami, c’est sympa aussi, je me souviens surtout de la plage, on y allait tout le temps avec ma grand-mère, j’adorais ça. Il y a eu un jour que j’ai moins aimé, c’est quand je me suis fait pincer par un crabe, je sais pas pourquoi je n’arrive pas à oublier ce souvenir. Avec Mamy, on faisait souvent des pique-nique sur la plage, c’était chouette. Après, je ne me souviens plus trop d’autres choses ou d’autres endroits, sauf de la maison de ma grand-mère. Et un peu de mon école. Je suis désolé. » Il aurait bien aimé pouvoir lui parler plus en détail de cette ville, mais il avait beau chercher dans sa mémoire, rien ne lui venait à l’esprit à part les quelques petits souvenirs dont il venait de lui parler.


Dernière édition par Laslo Levingston le Mer 11 Oct - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Ven 22 Sep - 19:35

avatar

Tommy Davis-Porter
famille
─────────────♡─────────────
famille
messages : 79
âge : 14
points : 101


Tommy venait de dire à Laslo qu'il manquait de confiance en lui et qu'il n'allait pas très bien dans sa tête. Il ne savait plus quoi en penser de cette belle complicité qui s'installait petit à petit entre les deux. On dirait qu'il y a eu une force surhumaine qui a décidé de les liers d'amitiés ensemble. Tommy est content de s'être fait un nouvel ami. Il est très content. En plus, il l'a clairement dit à Laslo qu'il a confiance en lui depuis qu'il lui a parlé. Il espère que Laslo a conscience du rôle qu'il a à jouer pour Tommy. Tommy commençait à percevoir les autres qui les regardaient étrangement. Tommy était déçu de ses camarades, mais il aimait être en compagnie de Laslo. Juste le fait de parler à quelqu'un l'aide pour sa confiance en lui. Au moins, Laslo comprenait le fait qu'il n'est pas venu le voir. Tommy était soulagé. Tommy est d'accord avec ce que Laslo lui dit. Les deux espèrent que les autres seront plus sympa avec lui. Il lui demanda alors s'il était seul pour manger à la cantine. Il lui demanda s'il pouvait manger avec lui. Tommy eu une réaction assez soudaine. Ses yeux le regardait avec une pétillance de bonheur. Il était très content. Il n'aimait pas s'asseoir à un bout de table et lorsqu'il s’asseoit, la plupart du temps, il y en a qui se lève et vont manger autre part. Tommy acquiesça les dernière paroles de ce dernier. Il était conscient que Laslo pouvait allez voir les autres, mais il fut content que ce dernier ne veuille pas.

J'espères que les autres vont finir par me reparler bientôt. Je n'aime pas être mis à l'écart. D'ailleurs, tu as quel âge? Moi, j'ai 13 ans, je vais sur mes 14 bientôt. Tu peux manger avec moi à la cantine. Je suis tout seul depuis un certain temps. Tu peux allez voir les autres si tu veux. Cela ne me dérange pas. Il y en a qui sont sympa dans la classe.

Il espérait que Laslo comprenne qu'il ne lui en voudrait pas s'il allait parler à quelqu'un d'autre que lui. Il avait le droit de se faire des amis. Laslo lui avait dit qu'il était né ici à Los Angeles et que sa mère était décéder. Il fut pris en charge par sa grand-mère, car son père ne le voulait pas. Il fut donc partit avec sa grand-mère à Miami jusqu'à ces quatre ans où que son père le repris avec lui. Tommy s'était dit que tous les deux avaient vécut une histoire horrible, mais qu'elle n'était pas partit au même moment. Tommy lui avait dévoilé qu'il était né à New York et que son père fut décédé lorsqu'il eu trois ans. Durant un an, il fut élever par son grand frère. Il avait été adopté provisoirement et lorsqu'il a eu dix ans, il fut de nouveau dans le système et ils déménagèrent à Los Angeles. Ils changèrent souvent de foyer jusqu'à avoir un foyer où cela fut difficile pour lui. Tommy n'avait pas dit le détail de cette famille, car il avait honte de ce qui s'était passé lorsqu'il avait douze ans. Il ne se sentait pas prêt de dévoiler à Laslo qu'il s'était fait battre par son père adoptif à cause qu'il n'était pas comme les autres. Il se voyait déjà comme différent à l'époque. Il n'avait pas de raison à tout cela. Il aimait souvent mettre du vernis à ongle et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a commencé à se faire battre et à se faire traiter comme une mauvaise servante par ce dernier. Il avait tout de même dit qu'il s'en était sortit grâce à son frère et qu'il fut adopté par deux merveilleuses femmes qui le comprenaient et qui l’accepte comme il est.

C'est alors que Laslo lui demandait comment c'était d'avoir deux mamans. Tommy se mit réfléchir à la question et il ne savait pas comment y répondre. Tout d'abord, Tommy aimait bien d'avoir deux mamans. Cela lui avait permis d'avoir enfin un foyer avec de la douceur et de la fermeté. Il se sentait respecté et il est content. Il peut se confier à ses mères sans se faire juger, car il sont dans la même situation que lui et c'est eux qui lui ont ouvert les yeux sur son identité sexuel. Il ne connaissait personne comme lui avant de les avoir rencontrées. Il était content et il se sentait aimé. Il avait plein d'idée qui se bouscule dans sa tête et il ne sait pas comment le verbaliser.


Je peux te dire que cela fait différent que d'avoir une mère et un père. Je peux te dire que j'aimes mieux avoir mes vrais parents. C'est difficile sans eux. Au moins, j'ai la chance d'être tombé sur deux femmes extraordinaire qui m'apprécie et me valorise. C'est grâce à eux que j'ai commencé petit à petit d'accepter que j'étais différents. J'ai la chance d'avoir la douceur et la fermeté en même temps. Je ne changerais plus pour rien au monde. Je les aimes énormément même si de ce temps-ci je ne leur parle plus beaucoup. Je sais que cela va se replacer.

Tommy avait les yeux qui pétillaient de bonheur, de tristesse, de joie, de la honte et plein d'émotions différentes qu'il ne connaissait pas toutes leurs raisons d'être présentes présentement. Il est heureux d'avoir deux mamans. C'est sûr qu'il était triste, car il n'a plus de contact avec ses vrais parents, mais il est content d'avoir de l'amour de la part de deux personnes vraiment chaleureuses. Tommy avait aussi dévoilé à Laslo qu'il adorait les livres Harry Potter. Tommy se reconnaissait dans trois héros totalement de caractères différents. Il se voyait en Harry Potter, en Neville Londubat et en Drago Malefoy. Il ne pouvait déterminé un seul personnage qui le représentait, car il a les caractéristiques des trois. Pour Harry Potter, il se reconnait avec lui, car ses parents lui manque et qu'il a souvent des rappels de sa perte douloureuse de ceux-ci. Aussi, sur le fait qu'il se sent seul souvent malgré qu'il a des amis extraordinaire. Aussi, il se reconnaît en Neville, car ce dernier est timide, mais on le voit prendre de plus en plus d'assurance au fil des années et Tommy espère devenir comme lui plus tard. En gros, il espère s'accepte plus et de défendre ce qu'il aime au péril de sa vie. Il veut défendre ses convictions. D'ailleurs, il se voit bien en Neville vu que ce dernier est le souffre douleur et qu'il se met tranquillement à se rebeller pour prendre la place qui lui est dû. Aussi, il se voit en Drago Malefoy, car ce dernier est tout simplement aimé par ses parents pour ce qu'il est, même si ce n'est pas une famille gentille qu'il a.

Il lui avait dit qu'il aimait les jeux sur téléphone et les jeux de courses. Il aime bien le foot, mais ce dernier ne jouait plus très souvent à ce sport. Il lui avait même demandé si ce dernier pouvait lui apprendre à jouer au basket. Il lui dévoila aussi qu'il aimait passer du temps avec ses amis. Il lui dit que la ville de New-York était une jolie ville animée et que la ville ne dormait jamais, car il se passe autant d'activité dans le jour que dans la nuit. Il lui dit qu'il avait de bons souvenirs des théâtres et du fameux Time Square. Il lui demandait comment c'était Miami et s'il avait des souvenirs de l'endroit. Tommy était très content de s'être fait un nouvel ami et il était très souriant. Il est même curieux de connaître certaine chose sur son ami. C'est alors que Laslo lui demandait dans quel maison il voulait être à Poudlard. Tommy réfléchit et il se dit presque immédiatement Gryffondor, car il s'affichait plus avec Neville. C'est alors que Laslo lui dit qu'il aimerait être à Serpentard. Tommy ne le jugea pas, car il savait qu'il avait des gens pleines de bontés qu'il était tombé à Serpentard. Il lui dit qu'il pouvait lui apprendre à jouer au basket, même si ce dernier n'était pas particulièrement fort et qu'il se débrouillait. Cela ne dérangeait pas Tommy pour ce fait, car il ne voulait pas devenir un excellant joueur de basket non plus. C'est alors qu'il lui demanda s'il avait un panier de basket chez lui. Tommy se mit à réfléchir. Sérieusement, il ne le savait pas. Il n'en avait pas vu. Il ne savait pas s'il en avait un chez eus et il veux leur demander. C'est alors que son ami lui confia un désir de voyager partout dans le monde. Tommy partageait un peu cette passion, car il avait le goût de découvrir le monde. Il lui donna quelques exemples de sa vie à Miami. Il ne connaissait pas la plage. Il n'en avait pas vu souvent de plage dans sa vie.


C'est pas grave si tu ne te rappelles pas beaucoup de Miami. Moi-même, je ne me rappelles plus trop de New-York. J'ai vu quelques fois la Statue de la Liberté et elle est très belle et gigantesque. J'aimerais voyager un peu aussi. J'ai pas d'idée précis où que je veux aller. Je ne sais pas si j'ai un panier de basket chez moi. C'est sûr que si je me pratiques, je vais être meilleur au basket. J'aimerais bien être dans la maison de Gryffondor à Poudlard simplement pour le fait que je me vois beaucoup en Neville avec son histoire. Le personnage m'interpelle beaucoup. C'est alors qu'il se fit interrompe par la sonnerie. Bon, je crois que le cours va commencer bientôt. Tu viens?

Tommy était déçu que les cours recommence aussi vite. Il était très déçu. Il ne voulait pas retourner en cours. Il ne voulait pas sécher le cours non plus, car ses mères ne l'accepteront pas et il va avoir des conséquences. Il ne voulait pas se les mettre à dos non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modern-family.forumactif.org/t3949-le-jeune-tommy-arrive-
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Mar 24 Oct - 20:40

avatar

Laslo Levingston
enfant
─────────────♡─────────────
enfant
messages : 27
points : 39


Laslo avait été assez triste de quitter de force son ancienne école suite à la décision de son père qui craignait que ses institutrices comprennent ce que le petit garçon endurait à la maison. Certaines d’ailleurs avaient compris, même si Laslo ne voulait pas parler de ce qui se passait chez lui et défendait toujours son père lorsqu’elles l’accusaient coupable d’une ou l’autre marque sur son visage ou sur son corps. Ici, dans sa nouvelle école, personne ne connaissait son secret et il était bien décidé à le garder. Rencontrer Tommy avait été une vraie chance pour lui. C’était le genre de garçon qui montrait clairement qu’il avait besoin d’aide en restant tout seul dans son coin. Et Laslo était bien décidé de l’aider. Il préférait d’ailleurs aider Tommy plutôt qu’on l’aide lui. Peut-être que ce n’était pas un hasard finalement que Laslo ai dû changer d’école. Peut-être que ces deux là étaient destinés à se trouver. En tout cas, Laslo était content de l’avoir rencontré. Son nouveau camarade lui avait appris qu’il était quelque peu plus âgé que lui et dès lors, Laslo se sentait un peu plus reconnaissant envers lui d’avoir accepter de lui parler et même de lui avoir confié certaines choses, car à ses yeux, Laslo devait sans doute n’être qu’un gamin et qu’il ne voudrait pas spécialement être vu en sa compagnie. Après tout, Tommy devait bien avoir des amis de son âge dans le voisinage. Que diraient-ils s’il le voyait trainer avec un garçon de deux ans plus jeune que lui ? Peut-être qu’ils n’apprécieraient pas et se moqueraient de Tommy. C’était possible, les gens ont parfois des réactions tellement bizarres. Cependant, Laslo savait qu’il devait être honnête envers son nouvel ami, qu’il ne devait pas mentir sur son âge. Et puis, même s’il le faisait, il était certain que Tommy le verrait vite et il ne voulait pas passer pour un menteur auprès de lui. D’ailleurs, il n’était vraiment pas doué pour mentir. « J’ai eu douze ans en juin. Ca doit te manquer de pas être avec des garçons de ton âge à l’école. Tu dois t’ennuyer avec nous en classe. Si jamais un jour tu me trouve ennuyeux, dis le moi, je voudrais pas t’embêter. En tout cas, ça me fait plaisir que tu veuilles bien que je vienne avec toi à la cantine, merci beaucoup. C’est vrai, il y en a qui ont l’air sympas dans la classe, surtout la fille qui est assise à coté de moi en classe. Emma, je crois. J’aime bien discuter avec elle, elle est gentille et je la trouve super jolie. Mais là, elle est avec toutes ses amies, je peux pas trop aller la voir. En classe, c’est plus facile de lui parler. » Même si ce n’était pas le meilleur endroit. Mais Laslo n’était pas du genre très attentif en classe. Heureusement cependant qu’il a de bonnes notes, du coup ses professeurs n’ont pas à s’en plaindre en général. Immanquablement, il avait eu envie de demander à Tommy ce qu’il pensait d’elle, mais il s’était repris, se doutant bien que puisque Tommy aimait les garçons, il n’avait pas dû trop l’observer. Elle lui plaisait beaucoup, c’est vrai, mais il aimerait bien la connaître un peu plus. Cependant, pour le moment, il était avec Tommy et cela ne le dérangeait absolument pas d’être avec lui plutôt qu’avec elle. Car après tout, c’était aussi très agréable d’être avec lui à discuter. Tommy avait vécu ce que Laslo redoutait le plus. Les familles d’accueil. Aussi difficile que c’était de vivre avec son père qui le maltraitait, Laslo ne voulait pas en être séparé pour aller en famille d’accueil. Car son père, c’était tout ce qui lui restait comme famille et il avait espoir que ce dernier finisse par changer un jour et qu’il cesse de lui faire du mal. Malgré tout ce que son père lui faisait subir, il l’aimait plus que tout au monde. C’est d’ailleurs pour cela qu’il cherchait tant à le protéger en restant silencieux sur ce qu’il endurait à la maison. Pour rien au monde il ne voulait voir la police emmener son père en prison. Pour rien au monde il ne voulait être pris en charge par les services sociaux. Pourtant, il arrivait bien souvent que Laslo s’effondre de tristesse lorsqu’il se retrouvait seul dans sa chambre après que son père l’ai roué de coups, qu’il espérait que tout s’arrête, mais pourtant, il n’arrivait pas à imaginer sa vie sans lui. Même si c’était pour être plus heureux ailleurs. Et puis, s’il tombait chez d’autres personnes qui le traitaient mal aussi ? Cela pouvait arriver après tout. Et de cela, Laslo en était très conscient. C’est pourquoi il avait hoché la tête positivement lorsque Tommy lui avait avoué qu’il préférerait avoir ses deux vrais parents plutôt que deux mamans. Là-dessus, il le comprenait vraiment. « J’imagine. J’ai de la chance d’avoir encore mon papa à la maison, même si maman me manque beaucoup. Je crois que j’aurais beaucoup de mal à aller chez deux personnes que je ne connais pas pour vivre avec elles. Ca doit faire peur. Au moins, je suis pas tout seul, j’ai de la chance comparé à toi. Mais pourquoi tu ne parles plus beaucoup à tes mamans ? Tu leur a jamais dit ce qui se passait ici avec les autres ? Moi je pense que tu devrais leur dire. Si maman était encore là, je sais que je lui parlerais quand ça va mal pour moi. » Il savait que les mamans étaient douées pour consoler. Il l’avait vu de nombreuses fois au parc lorsqu’il s’y rendait. Ce n’était en effet pas rare qu’un enfant se fasse mal et que dans la minute, ce dernier se retrouve dans les bras de sa mère qui cherchait à l’apaiser. Souvent, il aurait aimé être l’un d’entre eux : avoir une maman qui le prenne tout contre elle pour essuyer ses larmes et apaiser ses chagrins. Avoir une maman qui rassure et qui console, ça doit faire beaucoup de bien. Il pensait souvent d’ailleurs à cela, mais chaque fois, il entendait la voix de son père dans sa tête qui lui disait que s’il n’avait plus de maman, c’était de sa faute et uniquement sa faute. Que si elle n’était plus de ce monde, c’est parce qu’il était né. Il savait que son père lui en voulait beaucoup pour cela, que cela le mettait en colère, et dès lors, lorsqu’il le frappait, Laslo se disait que c’était mérité, que les coups qu’il prenait étaient avant tout pour le punir. Que si son père était si triste depuis douze ans maintenant, c’était uniquement sa faute à lui. Et qu’il n’aurait jamais dû venir au monde. S’il pouvait changer le passé, il aimerait ne jamais être né. Mais puisqu’il ne pouvait pas changer le passé, il espérait pouvoir changer un peu le futur et faire en sorte que son père aille mieux. S’il avait des pouvoirs magiques comme dans Harry Potter, il s’arrangerait pour que son père oublie à quel point il est triste et il continuerait à tout faire pour que ce dernier se montre fier de lui. Laslo ne manquait pas d’ambition, une des caractéristiques spécifiques de sa maison préférée à Poudlard. Il voulait avant tout que son père se sorte de ses problèmes et pour cela, il ne manquait pas d’imagination : il lui était arrivé un jour de vider les bouteilles d’alcool dans l’évier en pleine nuit, mais lorsque le lendemain son père s’était rendu compte qu’il n’avait plus rien à boire, il avait passé ses nerfs sur Laslo. Le petit garçon savait bien que son père était au plus bas, mais il ne désespérait pas d’arriver un jour à le faire aller mieux. Il ne savait juste pas trop comment s’y prendre, mais il savait aussi que ne pas lui donner plus de problèmes qu’il n’en avait déjà était un plus. Il voulait l’aider, même si ça risquait d’être difficile. Il en faisait son défi personnel et lorsque Laslo a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs.

Bien que Laslo aimait particulièrement la maison Serpentard, les personnages qu’il appréciait le plus dans les livres, c’était les jumeaux Weasley car ils savaient ne pas se prendre au sérieux et s’amuser de tout. On ne pouvait pas s’ennuyer avec eux. Mais il ne se voyait pas être à Gryffondor, même pour être avec eux, et même si une des caractéristiques de cette maison était le courage. Ou même parce que sa couleur préférée était le rouge. Il avait toujours été plus attiré par Serpentard, il ne pouvait pas dire pourquoi. Même s’il ne s’entendrait certainement pas avec des personnes arrogantes comme Drago, Crabbe ou Goyle. Mais il admirait beaucoup le professeur Rogue pour tout ce qu’il avait fait : risquer sa vie en permanence pour aider Harry à accomplir sa tâche finale. Bien que cela n’avait pas toujours été évident, il ne s’était jamais écarté de son objectif et avait pris des risques considérables pour y parvenir. C’était à ce genre de personne que Laslo voulait ressembler le plus au monde : faire ce qui était le plus juste, quel qu’en soit le prix. Dès lors, il se fichait fort bien que certains de ses camarades viennent à l’embêter s’il était ami avec Tommy. Bien au contraire. Il appréciait beaucoup son nouvel ami et si les autres n’étaient pas d’accord d’être amis avec lui car il était ami avec Tommy, et bien ce n’était pas grave, mais il n’allait en aucun cas le laisser tomber. Personne ne mérite d’être tout seul après tout, et s’il devait se contenter d’avoir pour seul ami Tommy, et bien ça sera avec grand plaisir. Il aimait beaucoup parler avec lui et d’ailleurs, cela se voyait : son sourire ne le quittait pas et Tommy avait l’air tout aussi enthousiaste de lui parler. On aurait pu croire qu’ils étaient amis depuis longtemps, et pourtant. En tout cas, Laslo espérait bien que leur nouvelle amitié n’était pas prête de se terminer car Tommy était vraiment cool et Laslo adorait discuter avec lui. « Si tu n’as pas de panier de Basket, c’est pas grave, il y en a un près de chez moi, c’est là bas que je vais jouer de temps en temps. Pour le moment, je jouais un peu tout seul et je m’entrainais surtout à marquer des paniers, mais on pourrait se retrouver là-bas pour que je t’apprenne, si tu veux. Et quand tu te débrouilleras bien au basket, on pourra se faire des petits matchs un contre un. Je suis sûr que tu auras plus facile que moi à marquer des paniers : tu es plus grand que moi. » Dit-il avec un petit air amusé. Ca ne le dérangerait pas de perdre contre Tommy, bien au contraire. Lui, tout ce qu’il voulait, c’était qu’ils s’amusent tout les deux. Après tout, c’était ça le plus important dans un jeu. Si ça n’avait tenu qu’à Laslo, il aurait bien aimé pouvoir continuer à parler un peu plus avec Tommy, d’ailleurs il allait ajouter quelque chose, mais la cloche s’était faite entendre et il était dès lors temps de retourner en cours. A la remarque de Tommy, Laslo s’était relevé avec un hochement de tête. « J’arrive. » Il l’avait alors suivi jusque dans la classe et avait repris sa place aux cotés de Emma avec qui il avait encore un peu discuté pendant que la prof avait le dos tourné ou bien lorsqu’elle était assise derrière son bureau après leur avoir donné un exercice à faire, mais lorsque cette dernière l’avait menacé de prendre son carnet de classe pour y mettre une remarque, il s’était aussitôt arrêté et s’était concentré sur les cours qui avaient tout de même passés assez vite. Laslo n’avait pas vu le temps passer que déjà, la cloche qui annonçait qu’il était temps de descendre à la cantine s’était faite entendre. Le jeune garçon avait alors pris sa lunch-box et sa bouteille d’eau avant d’attendre Tommy pour aller avec lui en direction de la cantine scolaire. Quelques tables étaient déjà prises mais ils n’eurent aucun mal à en trouver une de libre, et c’est tout naturellement que Laslo pris place en face de son ami, soulagé qu’à présent, il pouvait à nouveau parler sans crainte de se faire gronder. Il avait d’ailleurs rapidement repris la parole alors qu’il ouvrait sa lunch-box en portant son regard sur Tommy. « Ca fait du bien de plus être en classe. Je crois que j’aurais pas tenu une heure de plus sans pouvoir parler. Elle est toujours sévère comme ça, l’institutrice ? Celle que j'avais dans mon ancienne école, elle était plus cool. » En même temps, son ancienne institutrice savait bien que lorsqu'elle écrivait des remarques dans son carnet de classe, Laslo revenait avec des traces de coups et dès lors, elle s'arrangeait juste pour lui faire des remarques sans jamais plus le menacer de prendre son carnet de liaison. Et de ça, le petit garçon en profitait, sans se douter que son ancienne institutrice avait compris ce qui se passait entre lui et son père. Ici, sa nouvelle institutrice n'était pas au courant, et il savait qu'il devrait faire des efforts pour ne pas récolter une remarque écrite de sa part, mais voilà,  c'était vraiment difficile pour lui de se retenir de parler en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   Jeu 2 Nov - 22:52

avatar

Tommy Davis-Porter
famille
─────────────♡─────────────
famille
messages : 79
âge : 14
points : 101


Tommy était très heureux que son nouvel ami lui propose de manger avec lui pour le dîner. Il n'aurait pas aimer devoir manger seul aujourd'hui. Il n'aime pas cela surtout lorsqu'il décide de s'asseoir à une table et que ceux qui sont autour change de place. Il n'aime pas l'ambiance générale, mais il est maintenant habitué et il essait de changer la situation, mais c'est pas possible. C'est très dur. Il n'a pas encore accepté le départ de Charles et cela ne l'aide pas à s'affirmer auprès des autres. D'ailleurs, la plupart met son départ sur sa faute. Tommy ne comprend pas pourquoi. Il espère que le tout se calme et que tous recommence à lui parler. Il avait confié à Laslo qu'il n'aimait pas être à l'écart. Il lui avait même demandé son âge tout en lui confiant son âge et qu'il était donc le plus vieux de la classe. Il lui avait confirmé qu'il pouvait manger avec lui au dîner et lui avait confier qu'il mangeait seul depuis un petit bout de temps. Il lui avait dit que certain dans la classe était sympa. C'est vrai, car il ne parlait pas avec tous, mais il en appréciait quelques uns dans la classe. Il n'aimait pas tous ses camarades, mais il ne les côtoyais pas justement. Il allait vers les autres et parfois, il aimait être tout seul. Cela ne lui dérange pas si Laslo va parler aux autres, c'est son droit.

Laslo lui confia qu'il avait eu douze ans en juin. Il lui avait dit que cela devait lui manquer de ne pas être avec des garçons de son âge. Tommy ne s'était jamais arrêter sur cet aspect, car malgré son âge, il ne savait pas encore certaine chose et il adorait être dans sa nouvelle gang de collègues. Il se sentait bien malgré le fait que certain l'intimidait. C'était une minorité de la classe. Il lui dit qu'il devait s'ennuyer avec eux en classe et s'il devait un jour le trouver ennuyant, il devait lui dire. Tommy sourit à cette affirmation, car il ne le trouve aucunement ennuyant. Il apprécie sa compagnie. Il a vu juste au premier coup d’œil. C'est sûr qu'il lui dira si cela arrive, mais il doutait que ce jour viendrait. Laslo lui dit que cela lui faisait plaisir de pouvoir allez avec lui à la cantine. C'est alors qu'il lui parlait d'Emma. C'était justement une de ceux qu'il appréciait, mais qu'il parlait peu souvent avec elle. Tommy la trouve gentille tout comme Laslo. Tommy trouvait qu'elle était belle, mais sans plus. Laslo ne voulait pas aller la voir vu qu'elle était avec ses amis. Tommy regarda dans la cours et vit qu'Emma était en effet avec ses amis. C'est normal qu'en classe cela soit plus facile pour lui de parler avec elle, car il était à côté. Tommy lui répondit alors.

Je m'ennuie pas dans la classe. Je me sens à ma place. C'est sûr que je vais te le dire si tu m'embête. Présentement, tu es mon ami, alors tu ne me déranges pas. D'ailleurs, j'ai changé souvent d'école aussi, alors je sais ce que cela fait d'être un nouveau. C'est pas toujours facile. Tu peux toujours manger avec moi à la cantine si tu veux. Emma est très gentille. Je m'entends bien avec et elle est belle.

Tommy était capable de voir si les filles étaient belles ou non dans la classe. Il était seulement pas attiré par eux. D'ailleurs, lui-même mettait parfois du vernis à ongles. Il adorait discuter avec les filles sur certaines choses comme qu'il aimait les discutions entre garçons. Il adorait le fait que les jeunes de sa classes avaient tous une opinion différente sur la vie et sur la notion du bien et du mal.

Laslo lui avait demandé ce que cela faisait d'avoir deux mamans et Tommy avait répondu que c'était différents d'avoir deux mamans que d'avoir un papa et une maman. Qu'il aurait aimé avoir ses deux parents et de ne pas être adoptés. Que c'était difficile sans eux, mais qu'il avait eu une chance extraordinaire d'être tombé sur deux mamans qui l'apprécie beaucoup dans sa différence. Tommy à réussit à s'afficher homosexuel grâce à ses deux mères. Il ne sait pas s'il aurait été capable s'il ne les aurait pas connu. Tommy se dit qu'il n'aurait sûrement jamais pu s'identifier. Il dévoila qu'il ne changerais sa vie pour rien au monde. Il était très content de les avoir connus. Il était seulement triste de ne pas être capable de leur démontrer pour le moment, car il avait plein d'inquiétudes, mais il était content de les avoir. Laslo lui dit qu'il avait de la chance d'avoir encore son papa à la maison. Tommy était content pour lui. Il lui confia qu'il aurait sûrement du mal à aller chez deux personnes qu'il ne connait pas et que cela doit faire peur. C'est alors que ce dernier lui demandait pourquoi il ne leur parlait pas pour le moment. Tommy se mit à réfléchir sur cela et il écoutait toujours ce que Laslo lui disait. Il finit par lui répondre ceci par après.

T'est chanceux d'avoir encore ton père. C'est normal d'avoir peur d'aller vivre chez quelqu'un que l'on connait pas et quand tu trouves les bonnes personnes, tu te sens chez toi. Je parles plus à mes mamans, car je me sens trop déprimé et je ne veux pas les embêter avec mes problèmes surtout qu'une d'entre elle est notre directrice et que l'autre est policière. Je veux pas qu'elle s'en mêle. Tommy se mit à pleurer, mais pas trop. Il s'essuya les yeux. Il n'était pas convaincu de sa réponse. Je veux juste arrêter d'en parler. Je suis pas prêt. Tommy était juste pas prêt de demander de l'aide à ses mères. Il ne voulait pas paraître faible et de quelqu'un qui demande l'aide de sa mère pour l'aider.

Tommy avait dit ce qu'il pouvait voir à New-York. Il avait dit à Laslo qu'il avait vu la statue de la liberté. Il lui a dévoilé qu'il voulait voyager, mais qu'il ne savait pas où se rendre. Il lui a aussi dit qu'il ne savait pas s'il avait un panier de basket chez lui et qu'il était même prêt à se pratiquer pour être meilleur. Il lui avait même dévoilé qu'il aurait aimé être à Gryffondor et que son personnage favoris était Neville. Laslo lui avait répondu que ce n'était pas grave s'il n'avait pas de panier de basket vu qu'il y en avait un proche de chez lui. Il lui dit qu'il accepterais de l'aider à se pratiquer pour devenir meilleur au basket. Tommy sourit et c'est alors que la cloche sonne. Tommy dit alors que les cours allaient recommencer. Laslo lui dit qu'il venait et tous les deux se rendirent dans leur classe avec les autres. Tommy ne pouvait pas se permettre d'arriver soit en retard ou de manquer un cour, car sa mère le saurait vite. Il devait bien se comporter, car sinon il y aurait des conséquences rendu à la maison. Il ne voulait réellement pas mettre ses mères à dos. Tommy entra dans la classe et il s'assit à la même place. Tommy écoutait ce que l'enseignante disait. Il griffonnait sur un bout de papier tout en observant Laslo et Emma discuter. Cela se voyait. À un moment, Laslo se fit avertir et menacer de mettre une note dans son agenda. Ce qui avait piquer la curiosité de Tommy, c'était le fait que Laslo avait totalement arrêter de parler et qui écoutait ce qu'elle dit. Tommy trouvait cela étrange. Tommy fit ses travaux et lorsque la cloche sonna, Tommy prit ses affaires et sortit de la classe. Tommy alla chercher boîte à lunch et rejoigne Laslo avant que tous les deux se rendent à la cantine. Tous les deux cherchèrent une place et ils s'assirent. En s'assoyant, il y en a qui se sont levé et ils ont changé de place. Tommy savait que s'était à cause de lui. Tommy ouvrit sa lunch-box tout en écoutant Laslo qui lui demandait si l'institutrice était toujours sévéres.

Elle n'est pas toujours comme cela. Elle n'aime juste pas que nous parlions entre nous pendant qu'elle fait des explications. Sinon, on peut parler à moins qu'elle dise le contraire. Tu vas voir, tu vas t'y faire. Tommy prit sa sandwich et prit une boucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://modern-family.forumactif.org/t3949-le-jeune-tommy-arrive-
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy   



Contenu sponsorisé
─────────────♡─────────────

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début d'une nouvelle amitié? ft. Tommy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle amitié(libre)
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Teste de la nouvelle "DashBoard" Xbox 360
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» [Rumeur] Nouvelle figs Tallarn?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ FAMILY MATTERS :: 
« Los Angeles ouvre ses portes »
 :: ⊱ Le centre de la ville
-
Eowyn & Chris
Robbie & Aleksei
✰ Fiches PUB ✰
HTTP. Pub rpg design.
HTTP. bazzart.